Le mot du Président

Trois questions à Laurent Rouyrès, Président de Labrador

Labrador a révolutionné l’information réglementée en France. Comment et pourquoi ?

Au début des années 2000, l’information réglementée était considérée comme inutile, chronophage, contraignante et risquée. Les groupes le regrettaient et ce sont eux qui nous ont poussés à innover pour transformer cette contrainte réglementaire en valeur ajoutée. Nous sommes passionnés par le parcours des grandes entreprises. Notre mission telle que nous la concevons consiste, à travers un cadre réglementaire, à créer de la valeur pour l’entreprise en racontant une belle histoire. Aidés par une rédaction claire et en traduisant selon le principe du plain English nous améliorons la confiance

Quel travail cela implique-t-il en pratique ?

Il faut commencer évidemment par être en conformité parfaite avec les exigences réglementaires. C’est indispensable mais pas suffisant. Le vrai travail commence ensuite, lorsqu’il s’agit de concevoir la présentation de l’information de façon à la rendre lisible. Pour cela, nous sommes devenus des experts de nos lecteurs, qu’ils soient investisseurs, analystes, ou grand public. Nous avons identifié les principes d’ergonomie de lecture qui doivent être appliqués pour qu’un document soit apprécié par son lectorat. Notre conviction, c’est qu’en publiant une information claire, lisible, accessible, l’entreprise donne d’elle-même une image saine et transparente.

Laurent_Rouyres

Cela doit coûter plus cher…

Au contraire ! Les innovations que nous avons déployées pour rendre les documents lisibles ont eu pour effet d’améliorer les processus de fabrication, donc de diminuer le temps passé et les coûts. Par exemple, nous sommes les seuls au monde à avoir développé une plateforme qui permet au client,

où qu’il se trouve, de corriger lui-même le document en ligne. Depuis 5 ans, nous avons réduit de 7 semaines le délai de production moyen d’un Document de référence ainsi que les budgets et les pertes de temps.

L’information réglementée est sensible, comment gérez-vous cet aspect ?

Nous sommes fiers de la confiance que nous font les entreprises, et conscients de la responsabilité que cela implique. Labrador est la seule agence à ne produire que de l’information réglementée. Tout ce que nous traitons est sensible, c’est pourquoi la sécurité est inscrite dans nos gènes. Depuis l’origine, nous ne cessons d’identifier les risques, que ce soit au niveau des procédures,

des comportements humains ou encore des circuits d’information. La sécurité est une chaine où tous les maillons doivent être de la même taille, faute de quoi le plus faible met en péril l’ensemble du dispositif. Ce n’est pas un hasard si les entreprises les plus exigeantes dans ce domaine, en France comme aux États-Unis ont choisi de nous faire confiance !

Labrador développe également une importante activité de conseil…

Labrador est une société qui innove dans une activité réputée conservatrice, ce qui nous a valu d’être distingué par Croissance Plus et Oséo Excellence. Plus qu’un simple prestataire de service, nous voulons être un véritable acteur de place afin d’aider nos clients. En tant que premier éditeur financier en Europe, nous avons une position d’observateur privilégié, ce qui nous permet d’identifier les meilleures pratiques. Cette expertise, nous la mettons au service de nos clients dans le cadre de notre branche conseil, en particulier en matière de gouvernance et de RSE.

De cette manière, nous restituons au marché la connaissance qu’il nous apporte. Au terme de ce processus, nous sommes même en mesure de certifier la conformité des documents produits aux exigences réglementaires. Depuis 2010, nous exportons notre savoir-faire aux États-Unis, avec succès puisque nous affichons la plus importante croissance dans le secteur de l’édition financière outre-atlantique. En 2014 nous avons été récompensés par le Governance Award du meilleur proxy statement de l’année pour notre client Target après avoir déjà reçu ce prix en 2012 pour la société The Hartford.

Laurent Rouyrès